Mai 2019 – Le récap’ de saison

“Avril et mai sont la clé de toute l’année”

Le plus dur est derrière nous

En effet le mois de juin est très proche et les dernières gelées sont derrière nous. Les produits d’été commencent à arriver doucement, en commençant par les fraises, la rhubarbe et bientôt d’autres bons fruits comme la framboise. C’est la fin des produits de conservation et le retour d’autres légumes primeurs (“nouveaux”) comme l’échalote, la pomme de terre…  Les tomates, les poivrons, les courges, les melons et les concombres poussent bien, surtout protégés sous les serres.

Les plants de pomme de terre au pied des fraisiers

Chez nos producteurs

Ce mois-ci nous sommes allés rendre visite à 3 de nos maraîchers situés dans l’Oise, ceux qui travaillent avec nos 2 points de vente de l’Est parisien (et bientôt un 3ème…), accompagnés de Nans, responsable du point de vente rue des Pyrénées, et de Jocelyne, responsable du point de vente rue de Belleville. Retour en images accompagnées de quelques petites anecdotes…

Le mois de mai a été très froid cette année, ce qui a retardé certaines productions et en a abîmé d’autres. Les producteurs ont dû redoubler d’efforts pour combattre les gelées et faire en sorte de satisfaire leurs clients. Résultat : des tâches blanches sur les feuilles de l’épinard, du radis rose… Un autre ravageur, le puceron. Par exemple Rémy Lefèvre (Le clos d’Elogette) combat tant bien que mal les petits pucerons noirs qui envahissent ses champs mais malheureusement le filet ne suffit pas à contrer leurs attaques, ce qui fait que nous avons parfois des trous sur les feuilles de certains légumes (navet, grelos, choux…), preuve de non traitement !

“Averse de mai, parfois fait du bien, souvent fait du mal”

Aux Jardins de Sacy nous avons pu assister à la fin de la récolte des quelques asperges vertes qui avaient bien voulues pousser. En effet, Xavier Cugnière (chef de production) nous expliquait qu’il fallait atteindre une température moyenne de 18°C pour qu’elles pointent le bout de leur tige.

Nous avons pu faire un tour des plantations de nos producteurs et voir l’évolution des jeunes pousses qui commencent déjà à produire de beaux légumes. Les courgettes (sous serre) sont bientôt à maturité et les salades sont resplendissantes ce mardi 14 mai.  

A La Ferme de la Petite Solle (les frères Moerman) les plants de tomates sont en bonne voie, les tuteurs (des fils) permettent aux plantes de s’accrocher afin qu’elles aient une bonne production. Il faut régulièrement les assister afin d’être sûrs qu’elles ne tombent pas.

Accrochage des plants de tomates à la Ferme de la Petite Solle

Cette journée de visites nous a permis non seulement de voir où en étaient les productions mais aussi de discuter avec les producteurs des saisons prochaines afin de savoir ce qu’il serait possible de prévoir, tant en terme de variétés que de quantités.

Nous avons pu à nouveau découvrir que certains produits (pommes de terre et pommes par exemple) allaient partir au compost alors qu’encore bons à la dégustation ou des magnifiques salades qui ne se vendent pas bien sur les marchés (cf photo), qui nous/vous plairaient énormément. Pourquoi ? Les producteurs sont habitués aux demandes exigeantes de la grande distribution et s’imaginaient que les clients d’Au Bout Du Champ étaient aussi capricieux qu’eux. Faux ! N’est-ce pas ?

Ce qui fait Au Bout Du Champ c’est réellement la diversité des fruits et légumes de nos producteurs, qu’ils soient petits, moches, tâchés ou habités de petits insectes, nous vous racontons leur provenance et ce qu’il se passe dans les champs pour vous faire voyager dans des fermes où l’absence de biodiversité n’est pas un sujet.

Mathieu, Xavier, Jocelyne, Joseph et Nans

Un grand merci à nos producteurs, qui nous font régulièrement des retours comme Rémy Lefèvre qui a un discours très touchant. En effet il souhaite revenir à un modèle simple d’échange entre le distributeur et le producteur. Grâce à la reprise d’une activité maraîchère artisanale avec notre partenariat il retrouve ses valeurs et son métier d’agriculteur. Au Bout Du Champ le lui permet car on le soutient et il a confiance en nous. Travailler avec nous lui permet une plus grande autonomie et lui permet également d’être maître de sa production. Contrairement à d’autres, nous n’imposons pas un cahier des charges et des traitements systématiques. Avec nous, il peut décider de ne pas traiter s’il n’en voit pas l’utilité et il est beaucoup mieux rémunéré !

Chez au bout du champ 

Voici le récapitulatif de nos fruits et légumes disponibles ce jour chez Au Bout Du Champ :

FIN DE SAISON EN CE MOMENT BIENTÔT
Ail des ours Aillet Betterave botte
Céleri rave Asperge Brocoli
Chou kale Blette Carotte botte
Cresson* Bouquet garni Cerise
Échalote Champignon de paris Chou-fleur
Endive Ciboulette Chou pointu
Noisette Coriandre Concombre
Noix Épinard Courgette
Oignon rouge Fraise
Échalote nouvelle
Poire Grelos Framboise
Poireau Herbes aromatiques sup. Petit pois
Pomme Menthe Pdt nouvelle
Pomme de terre Mesclun Rhubarbe
Navet nouveau
Oignon nouveau
Persil
Pleurote
Radis rose
Roquette
Salade
Shiitaké

*Chaque point de vente fonctionne avec ses producteurs, ce qui peut influer sur la disponibilité de ce produit.

La liste de tous nos produits est disponible sur la page “Nos produits”.

Les bonnes recettes

Jamais en manque d’idées !

ENTRÉES

PLATS / ACCOMPAGNEMENTS

DESSERTS

Nous aimons la cuisine et vous proposons nos recettes en direct mais aussi régulièrement sur les réseaux sociaux. N’hésitez pas à nous envoyer les vôtres ! Ci-dessous, le wok de légumes d’un de nos vendeurs avec aillets, asperges vertes, oignons rouges et blancs, blettes en légumes. Des shiitakés et champignons de Paris aux épinards sauce soja et ail accompagnent ce plat ainsi que des anneaux de fanes d’oignons, du piment oiseau sec, des fleurs de ciboulette et quelques graines de chia.

Les événements

  • Nous serons fermés le jeudi 30 mai (ascension) et restons ouverts le lundi 10 juin !
  • Connaissiez-vous les Saints de Glace ? Un dicton dit Saint Servais, saint Pancrace et saint Mamert font à trois un petit hiver. Ces trois jours tirent leur nom d’une ancienne croyance populaire européenne. Ils interviennent le 11, 12 et 13 mai de chaque année et représentent des dates à retenir pour les jardiniers, celles de la dernière période de gel printanier. Les trois saints alors fêtés forment les fameux Saints de Glace, implorés pour protéger les plantations de la baisse de température pendant cette période. Passé ces trois jours les producteurs ne craignent plus de planter leurs légumes en extérieur !

“Jusqu’au vingt-huit (mai), l’hiver n’est pas cuit (achevé)”

Bonne semaine et bonne fin de mois !

L’équipe Au Bout Du Champ

Pour rappel : vous pouvez voir nos nouveautés, nos informations produits et nos idées recettes sur Facebooket Instagram, suivre les actualités de l’alimentation et de l’agriculture sur notre compte Twitter. Et pour encore plus d’idées recettes RDV sur Pinterest!

N’hésitez pas à nous contacter si vous avez des suggestions à nous faire ou questions à nous poser via la page Contact.

Vous le savez mais on ne le répétera jamais assez : Au Bout Du Champ propose les fruits et légumes de saison de ses producteurs, tous situés à quelques kilomètres du point de vente où ils sont distribués. Nous vous proposons un récapitulatif qui pourra vous aider à suivre les récoltes des producteurs de notre région et à préparer vos recettes avant de venir nous voir…