OUVERTURE À 9H LE WEEK-END ET FERMETURE LE DIMANCHE APRÈS-MIDI = nouveaux horaires : 🕓 Le lundi, mardi, jeudi, vendredi de 16h à 20h 🕙 Le mercredi de 10h à 20h 🕘 Le samedi de 9h à 20h 🕘 Le dimanche de 9h à 13h

Communiqué COVID-19 : Bilan après 1 mois

Au Bout Du Champ a su s'adapter grâce à ses producteurs locaux et à son système de distribution en circuit-court

« Que ton aliment soit ta seule médecine » disait Hippocrate.

Le confinement a changé les habitudes de consommation. En effet, les français passent plus de temps en cuisine, mais il semblerait qu’ils cherchent aussi à bien manger et à éviter les supermarchés. 

Suivant de nombreux témoignages, les Français sont aujourd’hui à la recherche de produits alimentaires de saison, accessibles près de chez eux et avec un minimum de contacts ou d’exposition au virus du COVID-19. Le circuit-court alimentaire de proximité s’avère être une solution durable pour répondre à cette demande dans les centres urbains.

C’EST DEPUIS 2013 QU’AU BOUT DU CHAMP PROPOSE DES FRUITS ET LÉGUMES FRAIS RÉCOLTÉS LE JOUR-MÊME DE LA DISTRIBUTION, DISPONIBLES EN VENTE DIRECTE DANS SES POINTS DE VENTE À PARIS ET LEVALLOIS.

Au Bout Du Champ a su s’adapter à la crise

Depuis le 16 mars, nous avons su adapter notre modèle pour pouvoir faire face à la crise sanitaire (> voir le communiqué du mois de mars).

Au Bout Du Champ n’est toujours pas en mesure de fournir de service de drive ou de livraison à domicile mais nos équipes continuent de donner toute leur énergie pour faire fonctionner nos magasins afin de répondre à la demande des particuliers. 

Nous proposons parallèlement un service aux professionnels encore en activité avec une récupération devant notre entrepôt. Seule exception pour la livraison, nous déposons en ce moment plus de 600 paniers par semaine à une entreprise souhaitant soutenir ses collaborateurs présents sur site.

Fonctionnement

L’important pour Au Bout Du Champ reste de soutenir ses producteurs locaux (- de 100km) et de permettre aux parisiens de se nourrir correctement, avec des produits très frais, qui ont du goût. 

Grâce à notre circuit-court, nous continuons à nous approvisionner en allant tous les matins chez nos producteurs partenaires pour enlever la récolte du matin-même. Pas de perte, pas de surplus, tout fonctionne comme avant en terme logistique grâce à des déplacements courts et optimisés.

Les producteurs sont rémunérés à 50% du prix de vente final, c’est eux qui décident du prix d’achat de leur production.

Etat des lieux de la consommation de produits locaux

Si certains nous découvrent, d’autres continuent à s’approvisionner régulièrement chez nous, souvent lors de leur sortie hebdomadaire. La fraîcheur de nos produits leur permet une meilleure conservation.

Si nos clients regorgent d’idées recettes, nous continuons à leur apporter le conseil du bon commerce de proximité. Chacun peut choisir parmi un large choix de fruits, légumes, oeufs, produits de la ferme pour se mettre aux fourneaux pendant ce confinement.

Attention, ici nous n’avons que des produits locaux et de saison ! Les asperges sont arrivées et les fraises, courgettes et concombres ne vont pas tarder à suivre avec un peu d’avance cette année.

Depuis le début de la crise nous notons une hausse du panier moyen, qui se justifie par des clients qui achètent plus de fruits et légumes mais moins souvent. Il y a eu une hausse de la consommation d’oeufs au début de la pandémie mais la consommation est revenue à la normale depuis quelques semaines. 

Producteurs

L’agriculture est elle aussi en première ligne face à la crise sanitaire. Les exploitations tournent à plein régime afin de permettre l’accès aux denrées alimentaires à tous. Et cela malgré la fermeture des marchés et le manque de main-d’oeuvre reporté par le premier ministre. Entre la livraison, les récoltes à venir, et la saison estivale à organiser, les producteurs redoublent d’effort. 

Dans les exploitations agricoles, la tension est bien présente. L’arrivée du printemps laisse un petit répit aux productions mais elle n’épargne pas les agriculteurs dans leur tâche quotidienne.

La fermeture des marchés a impacté le monde agricole qui s’est tourné vers les livraisons et les ventes à la ferme. La fragilisation économique de nombreuses exploitations (malgré l’augmentation de la demande des particuliers) en raison de la fermeture des restaurants, marchés locaux et distribution alimentaire spécialisée est réelle. 

Si la situation inquiète nos producteurs partenaires, ils ont su s’adapter et trouver des moyens alternatifs de distribution afin de pallier aux surplus de production. Chez Au Bout Du Champ, nous continuons à rémunérer justement les producteurs et à distribuer leur production, en les aidant lorsqu’ils ont des surplus.

Pour le moment nos producteurs ont très peu de problème de main d’oeuvre de leur côté étant donné qu’ils travaillent sur de petites exploitations et que la majorité d’entre eux travaillent avec une équipe fixe toute l’année. Ceux qui recrutent habituellement en ce moment cherchent à se protéger et limitent l’accès à leurs fermes pour ne pas mettre en danger leur équipe.

Les producteurs ont aujourd’hui d’autres inquiétudes. L’inquiétude se situe surtout du côté de la météo depuis plusieurs semaines. En effet la sécheresse et les restrictions d’eau sont déjà chez nos producteurs ! Le manque de pluie est alarmant et le taux d’ensoleillement trop élevé. Une sécheresse des sols qui a déjà un impact sur l’agriculture alors que les plantations sont en début de croissance. Certains ne peuvent pas mettre en route leurs plantations, le sol est dur comme de la pierre… 

L’après 11 Mai

Aujourd’hui nous parlons beaucoup de déconfinement et nous nous demandons ce que va être l’après 11 mai. De notre côté nous espérons pouvoir laisser les consommateurs entrer à nouveau dans nos points de vente afin de leur proposer un meilleur service, des conseils et d’autres échanges, dans un contexte apaisé. Du côté de nos producteurs, nous espérons vraiment que les marchés rouvriront bientôt et que la météo sera meilleure.

Nous souhaitons qu’après le confinement les consommateurs continuent à soutenir l’économie de ceux qui défendent une agriculture paysanne vertueuse et durable, en consommant local et de saison.

Nous nous relèverons si tout le monde y met du sien, le chemin sera long mais nous y arriverons !

Le développement d’Au Bout Du Champ continuera, on l’espère, avec l’ouverture d’un point de vente au 38 rue Lepic dans les mois à venir. Nous développerons également nos partenariats avec les producteurs de l’Essonne et alentours.

> Nos adresses <

Nos horaires pendant la crise :

  • Du lundi au vendredi de 14h15 à 19h
  • Le samedi de 10h15 à 18h
  • Le dimanche de 10h15 à 18h (sauf au 44 rue Oberkampf et au 98 rue Raymond Losserand de 10h15 à 14h30)

Jours fériés : nous serons fermés le lundi 13 avril, le vendredi 1er mai et le jeudi 21 mai.

Nos actualités sont relayés régulièrement sur Facebook et Instagram.

N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations.